vendredi 17 juin 2011

Twitter, mon amour, mon ennemi




Je vous dois des
excuses.
Oui, je sais.
Je merde.
Je vous suis infidèle.
Je n'ai rien écrit ici depuis longtemps, trop.
J'ai craqué pour Twitter.
Je sais, c'est mal.

Je ne me reconnais plus.
Au mieux, je reconnais mon adresse, @EmmanuelTellier.
Mais l'autre, le Emmanuel d'avant, je ne le reconnais plus.
Il est tout le temps sur Twitter.
Il lit, il circule, il re-twitte, il friday-follow, tout ça.
Il est super moderne.

Twitter, vous pouvez croire les journaux, est bel et bien une drogue.
Pour mon travail, c'est une excellente drogue (pour l'heure).

Très stimulante.
Pour mon autre vie (musicale), je ne sais pas encore.
Ce n'est ni bon ni mauvais, juste chronophage.

En tout cas, je vous le promets, dès que je retrouve le temps pour écrire quelque chose d'un peu conséquent, ce sera ici.

1 commentaire:

  1. Hey, j'adore votre groupe . Faut venir jouer en Bretagne, là, d'accord?

    RépondreSupprimer