dimanche 28 mars 2010

Une fièvre de cheval


Permettez une petite parenthèse personnelle. Rien du tout, juste quelques photos. Des images gorgées d'eau et de chlorophylle, par une belle journée bien moche du mois de mars en Bourgogne occidentale.

S'il avait fait soleil, j'aurais sans doute passé une partie de la journée dehors. Mais il a plu, alors j'ai passé la journée devant mon piano, et face à l'écran de mon ordinateur, pour travailler sur les textes d'une série de nouvelles chansons. Aujourd'hui, le petit cheval qui me trotte dans la tête était en grande forme, il avait envie de galoper sous l'eau fraiche.



Alors voilà : nous (49 Swimming Pools) avons désormais 13 nouvelles chansons prêtes à être enregistrées, et plus de 10 ont maintenant des textes quasi-achevés.



Merci la pluie, merci les chevaux pour l'inspiration et la beauté absolue (je précise, ce ne sont pas les miens, mais les deux canassons magnifiquement têtus d'un couple d'amis vivant en Puisaye), et merci aussi à cette drôle de fièvre qui parfois, les jours d'averse, fait tourner la tête des amoureux de la langue anglaise.





















And now, back to Paris, and the not-so-green life... See you later !

PS : vous venez courageusement d'arriver au bout d'un blog dramatiquement écolo-romantico-lyrique ; j'ai honte, ça sent la paille humide et le "Harvest" de Neil Young gondolé par le temps. Je vous promets de ne plus recommencer avant au moins... longtemps.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire